Fairmat 2022 in review

Discover Fairmat’s 2022 year-in-review

Our French-speaking friends will find a French version below 🙂

The yearly roundup of a collective adventure is always an eagerly awaited and debated exercise. We all have something to share about how our lives have changed in the space of a few months. At Fairmat, everyone does it in their own way: some recount each milestone in chronological order, whereas others want to stick to talking about the long, transformative projects to highlight the intensive efforts we have put in. Finally, some insist on an exhaustive list of achievements, because if we don’t include everything, how can others really understand what an accomplishment the past 12 months have been?

And it certainly is a great accomplishment we are sharing with you here because the list of individual achievements is immense.

The opening of the Fairfactory 🏭

At the end of January 2022, we headed to the mountains for a ski seminar with almost all the Fairmatters (20 people). We were ready to hit the slopes, and most importantly, to take time to reflect together on the coming year, including the significant step of taking over our first production site in Bouguenais (44) a couple of weeks after.

We really were starting with a blank page. We had to order the first machines, organize the deliveries of raw materials from the recycling contracts of scrap and waste, write processes, plan and validate flows, and so many other things.

The onboarding of the first production employees started in the first quarter. Most of them already knew the site, as they had worked there for the American manufacturer Hexcel before the company decided to refocus and transfer its activities. We took many of those who had lost their jobs, and trained them to recycle the products they used to make. The circular economy also means training people in the jobs of the future in recycling. At Fairmat, the loop has already begun.

6 months later, we unveiled our plans for growth in front of more than 70 customers. We shared our ambitions for a decarbonized manufacturing sector, an energy-self-sufficient factory, and our roadmap for bringing recycling to the forefront, with the lowest ecological footprint using the most advanced robotics.

The first robots are now in place, with more than 100 machines still to come, proving that the future of large-scale recycling is possible. In total, we will have 400 people dedicated to running this robotics center, at the cutting edge of 4.0 technology.

For Fairmatters, this was a celebration of months of work and of welcoming more than 60 new colleagues in one year – a feat achieved thanks to a “drakkathon” in April (our own internal recruitment-focused hackathon).

Simply together 🤝

Let’s talk about the people who enable Fairmat to deliver so strongly. Any entrepreneur starting a business will tell you that one of the hardest things to get right is recruitment. It will cost you 15 times more than their annual salary to keep an employee that doesn’t fit. You might as well make sure from the start that you’re right for each other. This year, our retention rate was 93% – a very good score for a start-up that increased its headcount 6-fold in 12 months.

At Fairmat, we’re all about transparency. If you’ve been following our journey, you will probably have already read about our compensation framework and the 3 HR pillars of the Fairmat culture. This information lets future employees know what’s important to us.

We also spend time during interviews explaining our values – Honesty, Transparency, Pragmatism, Commitment – because our people live them daily.

We want to be sure we respect parity; currently 46% of our employees are women.

Every year, we take the time to gather as a team, all together in one place, so we can get to know each other better, continue to share our values, and make sure that all well understand the company’s strategy.

The increase in employee numbers meant rethinking and reorganizing all our teams, along with drafting missions and associated processes.

We decided to move to a written, asynchronous culture to take us forward. We introduced reporting practices to avoid wasting time in meetings. We have gone so far as to make every Thursday a meeting-free day, dedicated to in-depth work.

Well-being at work is obviously what motivates us to find ways to work better. For jobs that are not linked to R&D and production, remote working has its place in the company.

We have “No Work” periods, where the whole company shuts down for 2 weeks a year (1 in summer, 1 in winter) and we all rest at the same time.

The adjectives that best describe us are kind, bold, simple, and proud of what we do for the planet – and all in a great work atmosphere.

Raising the curtain at JEC World đź—“

At the end of 2021, when we decided to take part in the international trade show, JEC World (May 3 to 5, 2022), we had about ten employees and had signed our first contracts.

Confident in our ability to execute our plans, and with great ambitions, we got ready for our first public appearance at the world’s leading composite trade show.

We knew that our arrival was highly anticipated; there was great curiosity to find out more about this new player, so different from what the market is used to seeing in the field of composite recycling.

We weren’t disappointed, and nor were our visitors. The results were exceptional:

– 250+ visitors to our 42 m2 stand

– 100 customer meetings over 3 days, non-stop

– 20+ highly-qualified meetings with high-level executives

– 1 public speech by our CEO in front of a crowd of 200 people

– major contracts announced during the show (Siemens Gamesa, Tarmac Aerosave, etc.) and new contracts signed immediately afterwards in Spain and Finland

– an in-person result reflected digitally with a 120% increase in traffic to our website over the same period

– 7 media interviews, 14 publications and 2 editorial column

– a sales team with smiles on their faces and sleeves rolled up to conclude the intense discussions of these 3 days.

And most importantly, just a few weeks after this event, we had secured more than 40% of the industrial carbon fiber waste in Europe and opened our first Spanish sales office. Olé!

International Business Development Materials 🚀

There’s nothing more frustrating than having to wait when we’ve been used to such fast turnaround times since we started this adventure. And yet, this is what our Materials teams have to deal with every day – holding their tongues before they are able to announce the products we design for our customers.

The take-up of our material is real – more than 30 customers are already signed up to manufacture flagship products in Fairmat. But naturally, they are the ones who get to promote the products first, to their own customers. Patience, patience! More will be revealed very soon.

What we can tell you, is that these players in the automotive, consumer electronics, and sports and leisure sectors sell their products all over the world, that consumers are fans of them, and that we are very proud of the performance gains they have made across the board.

Internationalization doesn’t stop at our customers. Our Fairmatters also come from different countries and work for us in and outside France. We have 9 different nationalities in our workforce.

One triumph after another 🏆

In May, we entered our first start-up competition: the CleanTech Open France, Circular Economy category. We were pitting ourselves against other startup projects, and you can imagine how excited we were to win round after round, right up to the national final in September. This national victory sent us through to the global competition! We competed against winners from India, Canada, and many other regions, until finally, with much excitement, we were awarded first prize in the World Open. It was a very proud moment that we hope to repeat in 2023 with our products.

New R&D laboratory, new mechanical performance 🤖

All this product development would not have been possible without our brand-new R&D laboratory. In the middle of a hot summer, the Material Research and Technology teams took possession of a new workspace of more than 400 square meters in the heart of an industrial building north of Paris, called M19. This new site gathers a complete robotic cell, all the test machines, analysis devices and welcoming living spaces, in an area 10 times bigger than our very first laboratory at Agoranov.

The most important thing is of course the technical performance our team has achieved, with our new material performing at 70% compared to the original material, after the recycling process! This result places it in the highest category of advanced materials, well ahead of aluminum, for example.

Words and music 🎂

It was only natural that we decided to celebrate our 2nd anniversary in October in this beautiful space. With only a few days to go before the factory’s inauguration, we wanted to reflect on the great moments we’d all been part of and share a special lunch – all set to words and music!
We organized a 2-hour radio show, broadcast live and simultaneously between Paris and Bouguenais. A show filled with stories from Fairmatters about their journey, their memories and musical dedication. At Fairmat, we have a strong attachment to music, and we have a dedicated Slack channel called “What are you listening to?”. It’s not a great leap to imagine that there may be a music group formed at our next seminar in 2023.

Sound the gong! đź’Ş

And while we’re on the subject of music, there’s a very special sound that resonates through Fairmat: our gong!
It echoes all our successes – large and small. We regularly strike the gong in the open space to announce the achievement of a milestone. As you can see, the gong has been put to good use in 2022. The most important event was the signing of our Series A financing round of 34 million euros, almost a year after the seed round of 8.6 million euros.

In total, 44 million euros have been committed to Fairmat’s development in a very short time.
This round brings in top-ranking international funds, led by Temasek and CNP. Our partners from the first day, Singular, have remained by our side, joined by The Friedkin International Group, and the 1st philanthropic fund managed by Raise, Phiture.

This is the largest Series A round this year for a deep tech company in France and Europe. It crowns the intense and productive work of our team, who have successfully demonstrated the importance of our mission and transformed a business plan into a technological, commercial and industrial reality.

This round of fundraising will enable us to expand internationally and continue our industrialization. In 2023, our customers are expecting us to go to the United States to tackle the glut of carbon composite waste, and we are going to invest 7 to 10 million euros in robotics technology at the Bouguenais site.
But we have no intention of stopping there. We have already announced our grand plan of major ambitions (“Fairmat’s secret plan” as we call it internally, even though it’s not secret at all. Those who are immersed in Tech will recognize the nod to Tesla).

Tech for good ♻️

100% of our mission is dedicated to doing good for the planet and our commitments are in line with the UN’s SDGs objectives. We don’t believe that’s enough. We must also know how to apply those commitments to ourselves.
Our own recycling, our choice of service providers, our actions such as making the choice to buy only bulk products for our breakfasts, exclusively from organic producers, and to refuse to buy products that go around the planet before arriving at our door – are as important as dedicating time to causes we feel are fundamental to society.

The DuoDay initiative enabled us to welcome two people with disabilities for a day in November. They paired up with current Fairmatters to test different jobs that they were interested in, and that might allow them to join us. Our teams are currently getting ready for this first inclusion.
We don’t intend to stop there.

With so many successes under our belt, we are ready for a repeat performance in 2023, and of course, we’ll keep you up to date with our progress.

You can stay informed via our social networks, LinkedIn and/or Twitter.

_____________________________

DĂ©couvrez le bilan annuel de Fairmat

Faire le bilan de l’annĂ©e d’une aventure collective est toujours un exercice de rĂ©flexion particulièrement attendu et dĂ©battu. On est tous lĂ  Ă  se remĂ©morer comment notre vie a changĂ© en quelques mois. Et chez Fairmat, chacun a sa technique : un rĂ©cit chronologique sur chaque Ă©vĂ©nement marquant, d’autres ne veulent parler que des projets longs et transformatifs pour illustrer les efforts intensifs que nous avons fournis. Et enfin, certains insistent pour ĂŞtre exhaustif car si on ne met pas tout, comment les autres peuvent-ils comprendre l’exploit que cela reprĂ©sente ces 12 derniers mois…

Et il s’agit bien d’exploits dont nous allons vous parler ici, tellement la liste de réalisations est immense.

L’ouverture des portes de la Fairfactory 🏭

Fin janvier 2022, nous partons en séminaire ski avec la quasi-totalité des Fairmatters (20 personnes), prêt à bondir sur les pistes, et surtout à réfléchir ensemble sur cette nouvelle année, avec comme étape importante, la prise en main de notre premier site de production à Bouguenais (44).

Une véritable page blanche à écrire. Les premières machines doivent être commandées, les livraisons des matières premières issues des contrats de recyclage de rebuts et déchets doivent être organisées. Tous les process doivent être écrits, les flux anticipés et validés, et tant d’autres choses encore…

Les premiers salariĂ©s en production dĂ©marrent leur onboarding au 1er trimestre. Pour la plupart, ils connaissent dĂ©jĂ  le site. Ils y ont travaillĂ© pour le fabricant Hexcel avant que la firme amĂ©ricaine ne dĂ©cide d’un recentrage et du transfert de ses activitĂ©s. Sans emploi, nous les avons formĂ©s au recyclage de produits qu’ils fabriquaient auparavant. L’économie circulaire, c’est aussi former des hommes et des femmes aux nouveaux mĂ©tiers d’avenir dans le recyclage. Chez nous, la boucle a dĂ©jĂ  commencĂ©.

6 mois plus tard, c’est devant plus de 70 clients que nous dévoilons nos plans de croissance. Nous affichons nos ambitions pour un secteur manufacturier décarboné, une usine autonome en énergie, et notre trajectoire pour imposer le recyclage avec le plus bas bilan écologique grâce à la meilleure robotique.

Les premiers robots sont en place, avec à terme plus d’une centaine de machines, faisant la preuve que le futur du recyclage à grande échelle est possible. Au total, ce seront 400 personnes dédiées pour faire tourner ce centre robotique à la pointe de la technologie 4.0.

Pour les Fairmatters, il s’agit de célébrer de longs mois de travail et l’arrivée en une année de plus de 60 nouveaux collègues. Prouesse réalisée grâce à l’organisation en avril d’un drakkathon (notre propre hackathon interne dédié au recrutement).

Simply together 🤝

Justement parlons un peu de ces personnes qui font la force de l’exécution de Fairmat. Tout entrepreneur qui monte une entreprise vous dira qu’une des choses les plus difficiles à faire c’est un bon recrutement. Il vous en coûtera 15 fois plus cher de garder un mauvais collaborateur que son salaire annuel. Alors autant s’assurer dès le départ que l’on va bien s’entendre. Cette année, notre taux de rétention était de 93%. Un très joli score pour une start-up qui a multiplié par 6 le nombre de ses salariés en 12 mois.

Chez Fairmat, on prône la transparence. Si vous êtes un fidèle lecteur, vous aurez certainement déjà tout lu sur notre grille de rémunération et nos 3 piliers RH de la culture Fairmat. Cette information permet aux futurs collaborateurs de prendre connaissance de ce qui est important pour nous.

On passe également du temps lors des entretiens à expliquer nos valeurs (Honnêteté, Transparence, Pragmatisme, Engagement) car les personnes vont les vivre au quotidien.

Nous voulons être certains que la parité est respectée et aujourd’hui, nous sommes à 46% de femmes au sein de l’entreprise.

Chaque année, nous prenons le temps d’être tous ensemble en séminaire, simplement réunis au même endroit, afin d’apprendre à mieux se connaître, continuer à partager nos valeurs et s’assurer que la stratégie de l’entreprise est bien comprise par tous.

Ce changement de taille a nécessité un travail d’anticipation et de réorganisation de toutes les équipes, la rédaction des missions et des process associés.

Nous avons décidé de passer à une culture de l’écrit, asynchrone pour mieux avancer. Nous avons instauré des rituels de reporting, pour éviter de perdre justement trop de temps en réunion. Nous sommes allés jusqu’à instaurer le jeudi comme jour dédié au travail de fond, précisément sans réunion.

Le bien-être au travail est évidemment ce qui motive à trouver des modalités qui nous permettent de mieux fonctionner. Pour les métiers qui ne sont pas liés à la R&D et à la production, le télétravail a toute sa place dans l’entreprise.

Nous avons des périodes “No Work”, où toute l’entreprise 2 semaines par an (1 l’été, 1 l’hiver) est fermée et on se repose tous au même moment.

Les adjectifs qui nous décrivent le mieux sont bienveillants, audacieux, simples et fiers de ce que nous entreprenons pour la planète. Le tout dans une bonne ambiance.

 

Lever de rideau au JEC World đź—“

Fin 2021, lorsque nous avons décidé de participer au salon international, JEC World (3 au 5 mai 2022), nous étions une dizaine de collaborateurs et avions signé nos premiers contrats.

Confiants dans notre capacité à exécuter nos plans, c’est plein d’ambition que nous avons préparé notre première apparition publique au coeur du premier salon mondial du composite.

Nous savions que nous étions attendus tant la curiosité était grande de découvrir ce nouvel acteur, assez différent de ce que le marché a l’habitude de voir, dans le domaine du recyclage des composites.

Nous n’avons pas été déçus et nos visiteurs non plus. Le résultat est exceptionnel :

  • + 250 visiteurs sur notre stand de 42 m2
  • 100 meetings clients sur 3 jours, non-stop
  • + 20 rendez-vous hyper qualifiĂ©s avec des exĂ©cutifs de haut niveau
  • 1 prise de parole en public de notre CEO devant une agora de 200 personnes
  • de gros contrats annoncĂ©s au cours du salon (Siemens Gamesa, Tarmac Aerosave,…) et de nouveaux contrats signĂ©s juste après en Espagne et en Finlande.
  • un rĂ©sultat en prĂ©sentiel qui a aussi eu son pendant digital avec +120% de trafic sur notre site web sur la pĂ©riode
  • 7 interviews media, 14 publications et 2 tribunes d’opinion diffusĂ©es
  • une Ă©quipe commerciale avec le sourire et les manches relevĂ©es pour aller conclure les discussions intenses de ces 3 jours.

Et le plus important, quelques semaines après cet événement, nous avions sécurisé plus de 40% des déchets industriels en Europe et l’ouverture de notre premier bureau commercial espagnol. Olé !

Développement commercial international matériaux 🚀

Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir patienter quand on connaît depuis nos débuts une vitesse d’exécution extrêmement rapide. Et pourtant, c’est le lot de nos équipes Matériaux qui doivent ronger leur frein avant de pouvoir annoncer les produits que nous concevons pour nos clients.

En effet, l’adoption de notre matériau est bien réel avec plus de 30 clients qui ont déjà signé pour de la fabrication de produits phares en Fairmat. Mais la promotion leur est réservée afin de donner la primeur à leurs propres clients. Patience, patience, vous en saurez plus très prochainement.

On peut tout de même vous révéler que ces acteurs des secteurs auto, électronique grand public, et sport et loisirs, vendent leurs produits dans le monde entier, que les consommateurs en sont fans et que nous sommes très fiers des gains de performance en tout point réalisés avec eux.

L’internationalisation ne s’arrête pas uniquement avec nos clients. Nos Fairmatters viennent aussi de différents pays et travaillent pour nous dans et en dehors de l’hexagone. Au total, nous avons 9 nationalités différentes au sein des effectifs.

2 étoiles de suite 🏆

En mai, nous nous sommes lancés à l’assaut de notre premier concours start-up : l’open CleanTech France dans la catégorie Economie Circulaire. Il s’agissait pour nous de nous mesurer avec d’autres porteurs de projets et quelle ne fut pas notre joie de nous voir réussir tour après tour, jusqu’à gagner la finale nationale en septembre. Et grâce à cette victoire, nous avons pu concourir au niveau mondial ! Notre bonheur fut immense de remporter cette compétition face à des acteurs venus d’Inde, du Canada et de bien d’autres régions. Une fierté que nous souhaitons renouveler en 2023 avec nos produits.

Nouveau laboratoire R&D, nouvelles performances mécaniques 🤖

Tous ces développements de produits n’auraient pas été possible sans notre tout nouveau laboratoire R&D. En plein été (caniculaire), les équipes Material Research and Technology ont pris possession d’un nouvel espace de travail de plus de 400 mètres carrés au cœur d’un hôtel industriel au nord de Paris, baptisé M19. Ce nouveau lieu regroupe une cellule robotique complète, l’ensemble des machines de test, des appareils d’analyse et des espaces de vie conviviaux. Une surface multipliée par 10 depuis notre tout premier laboratoire chez Agoranov.

Le plus important reste bien évidemment les prouesses techniques que les équipes ont pu atteindre avec une restitution quasiment proche des 70% des performances de notre nouveau matériau par rapport au matériau d’origine après le processus de recyclage ! Un résultat qui le classe dans la catégorie la plus haute des matériaux avancés, bien devant l’aluminium par exemple.

 

Paroles et musique 🎂

Et c’est tout naturellement que nous avons décidé de fêter en octobre notre 2eme anniversaire au sein de ce bel espace. À quelques jours seulement de l’inauguration de l’usine, nous souhaitions revenir sur les grands moments vécus ensemble et partager un déjeuner un peu spécial, tout en paroles et musique !

Nous avons organisé une émission de radio de 2 heures, en direct et en simultané entre Paris et Bouguenais. Un show rempli de témoignages des Fairmatters sur leur parcours, leurs souvenirs et de dédicaces musicales. Chez Fairmat, nous avons un attachement tout particulier avec la musique, et on voue un culte à un canal Slack “et toi t’écoute quoi” . De là imaginer un jour qu’un groupe de musiciens pourrait se former lors de notre prochain séminaire en 2023, il n’y a qu’un pas.

Coup de gong ! đź’Ş

Et puisque l’on évoque la musique, il y a un son tout spécial qui nous anime c’est celui de notre gong !

Il cadence nos petits comme nos grands succès ! Il est frappé régulièrement dans les open space pour annoncer les réalisations marquantes. Et comme vous le voyez, il y en a eu beaucoup en 2022. Le coup le plus fort fut donné lors de la signature de notre levée de fonds de serie A de 34 millions d’euros. Quasiment une année après la levée en seed de 8,6 millions d’euros.

Au total, ce sont 44 millions d’euros qui sont dédiés au développement de Fairmat en un temps très court.

Cette levée fait entrer au capital de l’entreprise des fonds internationaux de hauts rangs, en tête Temasek et CNP. Nos partenaires du premier jour, Singular sont restés à nos côtés et ils sont également rejoints par The Friedkin International Group, et le 1er fond philanthropique géré par Raise, Phiture.

il s’agit là de la plus grosse levée cette année en Série A pour une deep tech en France et en Europe. Elle vient couronner le travail intense et fructueux de toutes les équipes qui ont réussi à démontrer l’importance de notre mission et surtout la transformation d’un projet en une réalité technologique, commerciale et industrielle.

Cette levée va nous permettre de nous développer à l’international et de poursuivre notre industrialisation. En 2023, nos clients nous attendent aux États-Unis pour aller s’attaquer au gisement de déchets de carbone composite. Et nous allons investir 7 à 10 millions d’euros dans notre technologie robotique sur le site de Bouguenais.

Et nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous avons déjà annoncé notre grand schéma d’ambitions majeures (“le plan secret de Fairmat” comme on l’appelle en interne même s’il n’est pas du tout secret, et ceux qui baignent dans la Tech auront reconnu l’hommage à Tesla).

Tech for good ♻️

100% de notre mission est dédiée à faire du bien à la planète et nos engagements sont en phase avec les objectifs RSE de l’ONU, mais ce n’est pas suffisant selon nous. Il faut aussi savoir se les appliquer à soi-même.

Notre propre recyclage, nos choix de prestataires, ou des eco gestes tel que le choix de ne plus s’approvisionner qu’en vrac pour les petits-dĂ©jeuners, que chez des producteurs bio, et de refuser que ces mĂŞmes produits fassent le tour de planète avant d’arriver chez nous – sont autant importants que de dĂ©dier du temps Ă  des causes qui nous semblent fondamentales pour la sociĂ©tĂ©.

L’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’entreprise, avec l’initiative DuoDay, nous a permis en novembre, le temps d’une journĂ©e, d’accueillir 2 personnes atteintes de handicap. Elles ont formĂ© un binĂ´me avec des personnes valides dans l’entreprise afin de tester diffĂ©rents mĂ©tiers qui pourraient les intĂ©resser et leur permettre de nous rejoindre. Nos Ă©quipes sont actuellement en prĂ©paration pour rĂ©aliser cette première inclusion.

Nous ne comptons pas nous arrĂŞter lĂ .

Fort de tous ces succès, nous sommes prêts à réitérer des exploits en 2023, et bien entendu, nous continuerons de vous tenir informés de nos avancées.

Restez informés via nos réseaux sociaux, LinkedIn et Twitter.